Alors que le groupe s’apprête à sortir son sixième album studio « Like A House On Fire » ce vendredi, Asking Alexandria a dévoilé le (presque) morceau titre du disque.

La nouvelle chanson, « House On Fire », est le cinquième morceau à être extrait de l’album avant sa sortie, et est accompagnée d’une vidéo du groupe en train de jouer que le quintette – Ben Bruce, Danny Worsnop, James Cassells, Cameron Liddell et Sam Bettley – a filmé séparément pendant le confinement.

S’exprimant au sujet de l’état d’esprit du groupe au moment de travailler sur « Like A House On Fire », Ben a récemment déclaré à Kerrang, «Pour ce disque en particulier, nous avons regardé en arrière pour trouver tout ce que nous avons le plus aimé, ainsi que ce que nos fans ont le plus aimé, dans notre album éponyme. Le style est également similaire à celui de From Death To Destiny, mais nous sommes maintenant bien mieux dans nos baskets. Quand nous avons fait From Death To Destiny, nous étions tellement mal à cause des drogues et tellement déchirés par des gens qui nous tiraient dans des directions différentes; ce fut probablement la pire expérience de notre vie en créant un disque. Il en est ressorti un merveilleux album dont nous sommes super fiers, mais il est en quelque sorte sorti de la souffrance que nous ressentions tous. Nous aimons le son de cet album, donc nous nous sommes dit : “ Maintenant que nous allons mieux, et que nous sommes tous heureux et à nouveau remplis d’enthousiasme, pourquoi ne pas revenir à ça mais en ayant la tête sur les épaules, et incorporer une partie de ce son plus rock’n’roll basé sur la guitare comme sur l’album éponyme? ».

«Je pense que là on a tapé dans le mille. Il y a une chanson en particuler, Down To Hell, que j’écoute et où je me dis: “ Mec, c’est ce que j’aurais aimé pouvoir écrire sur From Death To Destiny, mais je n’étais tout simplement pas dans le bon état d’esprit – aucun de nous ne l’était. “C’est mieux qu’il sorte maintenant, parce que nous allons nous souvenir de cet album, et il n’y aura que des souvenirs heureux qui lui seront associés.”

Faisant l’éloge de l’album dans son ensemble, le guitariste a également ajouté : «Je pense que les riffs de guitare sont les plus énormes que j’ai jamais écrits; je pense que les paroles sont fantastiques; je pense que l’écriture elle-même est meilleure que jamais. J’adore ce que nous avons fait et il y en a pour tous les goûts : il y a des passages lourds, il y a des passages pour chanter, il y a beaucoup de passages énergiques pour sauter, il y a des passages de danse. Lorsque les gens écouteront et se joindront à nous pour le voyage, ils vont vivre un grand nombre d’émotions du début à la fin. “