Parmi les groupes qui marqueront l’année 2019, impossible de passer à côté de la claque Fontaines D.C., nouveaux poulains de la maison Partisan Records (chez qui on retrouve comme de par hasard une autre révélation punk, Idles) ! C’est encore dans le nord de l’Europe que ça se passe, cinq petits gars originaires de Dublin (d’où le D.C. – Dublin City) qui viennent de sortir l’album punk de l’année… “Dogrel” est un disque à l’énergie brute, avec du romantisme sombre et de la tension. Dans ses morceaux, Fontaines D.C. nous raconte leur histoire, celle de l’ennui sous la pluie, de rencontres voir de bastons dans les bars, et de gueules de bois à coup de lagers pas fraîches et autres pintes de Murphy’s !

Dans leurs références, ils parlent du fameux Johnny Fontaine, personnage incontournable du “Parrain” (dans le nom), un style vestimentaire à la Joy Division (et aussi dans leur son avec ces ambiances froides et sombres, typiques de la bande de Ian Curtis), et en les écoutant on pense aussi à Shame (eux aussi fraîchement débarqué sur la scène punk), Iceage et The Gun Club.

Fontaines D.C. nous balance donc un premier album carrément réussi, une sorte de Joy Division irlandais à la hargne touchante, un premier aperçu de leur univers captivant qui nous montre une autre facette de la scène (post) punk nouvelle génération. Une découverte que vous pourrez voir sur scène le 22 avril prochain du côté du Point Ephémère à Paris, au Dour Festival le 10 juillet et à l’affiche de la Route du Rock à Saint-Malo le 14 août. 

Tracklist de “Dogrel”
Big
Sha Sha Sha
Too Real
Television Screens
Hurricane Laughter
Roy’s Tune
The Lotts
Chequeless Reckless
Liberty Belle
Boys in the Better Land
Dublin City Sky