Bien qu’ayant été obligé de reprogrammer sa tournée prévue pour le 20e anniversaire de « The Sickness » en raison de, euh, the sickness (comprendre le Coronavirus), Disturbed a trouvé des choses à faire pour s’occuper pendant son temps libre cette année à la place : à savoir, se lancer dans de la nouvelle musique.

S’adressant à Download TV pour l’événement virtuel du festival plus tôt ce mois-ci, David Draiman a révélé qu’il « s’amusait un peu » avec du nouveau matériel pour le groupe, expliquant : «[J’ai ] échangé avec les autres gars du groupe à propos de commencer à composer de nouveaux morceaux, et nous avons des trucs en cours mais nous n’en sommes encore qu’au tout début. »

Bien qu’il laisse d’abord entendre que tout cela est fait de manière très décontractée à ce stade, le chanteur lâche tout de même : « On a bien une chanson déjà de côté, c’est sur, une tuerie; mais on ne l’a pas encore enregistrée. Et nous avons quelques autres idées de chansons, [mais] rien de très élaboré. »

Et bien qu’ils aient pris un bon départ pour donner naissance à de la nouvelle musique, David a admis que la méthode adoptée due au confinement ne convient pas tout à fait à la manière de faire de Disturbed.

« On a besoin en quelque sorte de trouver le rythme de pouvoir faire des choses comme ça au format Zoom ou en ligne plutôt qu’en personne », a-t-il déclaré. « Au moins, c’est une façon de se connecter en temps réel pour créer ensemble de manière improvisée dans une certaine mesure, mais il y a toujours des problèmes avec l’audio – ce n’est pas aussi clair que vous le souhaitez parfois, il y a trop de compression et vous perdez le niveau; c’est un vrai challenge – et l’ambiance n’est pas là. Rien ne remplace le fait d’être en face de votre co-auteur-compositeur et de pouvoir se nourrir de l’énergie mutuelle et de créer en personne. »

Retrouvez l’interview complète ci-dessous :