Le phénomène Greta Van Fleet passionne et intrigue le monde du rock depuis fin 2017. Avec seulement 2 EPs, ces petits ricains à peine majeurs ont déjà parcouru la planète en s’attaquant à des salles de plus en plus prestigieuses et ont également rajouté leur nom sur les affiches des plus gros festivals de l’été ! Leur jeu de scène et leur énergie font l’unanimité auprès des fans de rock et des médias, qui vont même jusqu’à les qualifier de dignes héritiers de Led Zeppelin, adoubé par Elton John et même remarqué par Robert Plant himself ! En ce 29 octobre, Greta Van Fleet sort enfin son premier album, l’occasion de se pencher plus en détaille sur ce groupe qui a fait couler tant d’encre et de compliments. Tel un Airbourne AC/DC, il est logique de se poser la question… Les Greta Van Fleet sont-ils le renouveau du rock, les petits génies qu’on attendait tant ou juste des opportunistes talentueux ?

Avec « Anthem Of The Peaceful Army », Greta Van Fleet prend au dépourvu et après l’écoute de ces 11 titres, il serait vraiment beaucoup trop simple (et faux) de se limiter à la comparaison avec les grands Led Zeppelin. Même si la voix de Joshua Kiszka étonne par sa technique et la ressemblance avec un certain Robert, ce nouvel album nous permet vraiment de découvrir le son de ces petits gars qui en ont sous le capot. Les influences 70’s sont là, mais assumées et extrêmement bien travaillées. L’album est étonnamment groovy et rythmé de ballades sexys tel que le titre d’ouverture « Age of Man » qui avec ces 6 min prépare plutôt bien le terrain aux 40 autres restantes. Parmi les coups de cœur : « The Cold Wind », le single « When the Certain Fall” aux riffs enflammés, « Lover, Leaver » et la petite balade « The New Day » qui donne des envies de marshmallows grillés autour d’un feu de camp.

Les Greta Van Fleet méritent largement les compliments et le succès qui leur collent à la peau avec un premier album plus que réussi… Ils jouent la carte des valeurs sûres avec des compos et une production qui sent bon le « rock à Papa », mais comme certains disent « le Rock c’était mieux avant de toute façon ». Pour RSTLSS, Greta Van Fleet sont des petits génies touchants qu’on va continuer de suivre de près. Après une année si chargée, jusqu’où va les mener ce « Anthem Of The Peacefull Army » ? Affaire à suivre !