Le légendaire guitariste-chanteur afro-américain d’origine cherokee s’est éteint à Londres le 18 février 1970. Selon la version officielle, James Marshall Hendrix meurt « étouffé suite à une intoxication par somnifères » (un peu plus classe que « il est mort étouffé par son vomi »).

Il est, malgré une carrière internationale longue de seulement quatre ans, considéré comme l’un des plus grands joueurs de guitare électrique et l’un des musiciens les plus importants du XXe siècle. Jimi était l’un des musiciens les plus novateurs du rock et de la musique en général. Son approche de la six cordes et de ses techniques d’enregistrements originales en studio étaient révolutionnaires pour l’époque.

Hendrix avait la particularité d’être un guitariste gaucher mais de jouer la majorité du temps sur une guitare de droitier après avoir remonté ses cordes à l’envers. Il était un improvisateur hors pair et utilisa les effets nés de l’amplification, notamment en domestiquant l’effet Larsen et en explorant le maniement de la manette de vibrato ainsi que de la pédale wah-wah.

Figure de la lutte contre la guerre du Vietnam, il est resté célèbre grâce à son interprétation de l’hymne américain lors du festival de Woodstock en août 1969. À sa mort, il laisse à son père une fortune colossale, 100 millions de dollars. Eric Clapton interrompt sa tournée en Angleterre pour aller jouer à ses funérailles le 4 octobre à Seattle. Son décès, survenant après celui de Brian Jones et précédant ceux de Janis Joplin et Jim Morrison, participe au mythe fondateur du Club des 27.