L’album éponyme de Slipknot a 20 ans, celui là même qui a permis au monde de découvrir le monstre à 8 têtes. L’album se vend à plus de deux millions d’exemplaires rien qu’aux États-Unis, grâce notamment au bouche-à-oreille, et à l’édition de 1999 de l’Ozzfest. Il devient le premier album distribué par Roadrunner à être certifié disque de platine aux États-Unis, puis double disque de platine en 2005. L’album reste encore une référence en la matière par sa violence et son efficacité.

Cet album et les concerts l’ayant promu permettent au groupe de réaliser leur premier DVD, intitulé “Welcome to Our Neighborhood”, composé de scènes live, atteignant la première place des ventes de DVD aux États-Unis pendant plusieurs semaines.

C’est avec une intro à base de samples que s’ouvre ce disque culte, et dès que l’intro se termine ce n’est pas 4 mais 8 guerriers de l’apocalypse qui déboulent avec un son inhumain et démesuré. C’est direct, brutal, avec un chant incroyable. Le tout de grande qualité !

Chaque morceau est un extrait de violence, mais là où certains groupes auraient juste fait du bruit bourrin, Slipknot ajoute de la mélodie. Difficile de classer cet album dans un style précis, car il mélange rythme hardcore pour la batterie, de death pour le chant, de néo métal pour les samples et autres bruitages.

Voilà donc comment neufs masqués et complètement tarés ont conquis le monde dans un déluge d’énergie brute. Malgré quelques morceaux moins puissants, c’est que du lourd et du bon.