La première chanson de ce single numérique à deux pistes « Civil Unrest » s’intitule « Stop The Bleeding », et met en vedette un autre musicien engagé de la scène rock et métal : Jesse Leach de Killswitch Engage.

« Être invité à participer à cette chanson est un honneur », a expliqué ce dernier. « Bien évidemment, car il s’agit de Machine Head, mais plus important encore, c’est un message qui doit être entendu et diffusé. Ces questions concernant les abus de pouvoir et le racisme sont intemporelles. J’ai déjà écrit à ce sujet et je le referai. Je pense que Robb [Flynn, leader de Machine Head] a vraiment fait très fort sur ce coup-là, à la fois au niveau des paroles et de la musique. J’espère que cette chanson aidera à éveiller la conscience de ceux qui l’entendent ».

” Robb a souvent été la voix des sans-voix en ces temps particuliers, donc faire équipe avec lui était une évidence. Nous avons besoin que plus de gens de notre communauté métal parlent des problèmes sociaux pour aider à la sensibilisation, surtout en ces temps cruciaux. La musique est la bande originale de nos vies, elle transcende la langue et la culture. C’est la raison pour laquelle, en tant que musiciens, nous devons faire notre part pour susciter la réflexion et la discussion sur ces types de questions. Nous pouvons faire une différence grâce à la musique et nous pouvons aider à arrêter le sang qui coule.”

Tout aussi élogieux envers son collaborateur sur « Stop The Bleeding », Robb a ajouté : « Ça faisait peut-être six mois que je parlais avec Jesse à propos de chanter sur la chanson, car pour moi elle a toujours eu une petite ambiance Killswitch. Malheureusement – ou heureusement – nos emplois du temps ne nous le permettaient pas, mais avec le confinement du au coronavirus, nous avons finalement eu le temps de le faire. Après ce qui est arrivé à George Floyd, je lui ai envoyé les paroles que j’avais écrites et il a répondu en disant qu’il était «à 100% à bord». Jesse est quelqu’un que je considère comme un pionnier et à bien des égards, l’un des hommes qui ont changé la face du métal. Sa contribution à cette chanson l’a rendue extrêmement puissante et c’est un honneur qu’il en fasse partie. »

En plus de « Stop The Bleeding », Machine Head a également sorti le B-side « Bulletproof », dont Robb a déclaré : « Les paroles de Bulletproof ont été terminées à la suite non seulement du meurtre d’Ahmaud Arbery aux mains d’un suprémaciste blanc, mais aussi lorsque tout a commencé à être hors de contrôle dans notre monde. L’isolement et la folie de la pandémie, les manifestants anti-confinement prenant d’assaut les bâtiments du gouvernement avec des AR-15, ainsi que les mensonges flagrants et les complots qui coulent de la bouche de nos dirigeants politiques, heure par heure, jour après jour. »

En plus de publier ces deux nouvelles chansons vitales pour l’époque dans laquelle nous vivons, Machine Head va faire don d’une partie des recettes à Grassrootslaw.org – l’organisation représentant George Floyd, Breonna Taylor et Ahmaud Arbery.

Ci-dessous la vidéo pour « Stop The Bleeding » et vous pouvez streamer/acheter le single digital 2 titres « Civil Unrest » par ici.