Avec “True Rockers”, Monster Truck nous offre de loin son meilleur album ! Un disque qui prend à dépourvu à la première écoute tant la production change des 2 premiers opus, et qui déborde d’hymnes rock’n roll : 11 titres impeccables aux univers rock, blues et sexy à la mélodie et aux textes d’une efficacité sans limite. “True Rockers” est une machine à tube, et Monster Truck nous délivre une énergie à toute épreuve. Après la sortie de “Sittin’ Heavy”, le groupe a enchainé les dates, pas moins de 150 concerts avec des têtes d’affiche plutôt prestigieuses (Billy Talent, Black Stone Cherry, Volbeat, The Temperance Movement, Jane’s Addiction, Rob Zombie ou Alter Bridge). Des mois de tournées et de route qui leur ont permis de gagner en assurance, en maturité… et ce sont les ingrédients que l’on retrouve dans ce nouvel album. Monster Truck en avait sous le capot à l’époque de “Sittin’ Heavy”, aujourd’hui le groupe passe clairement à la vitesse supérieure (voire même au modèle supérieur type 4×4 ou Panzer, qui pollue un max mais qui défonce tout sur son passage) !

La première chose qui nous titille l’oreille donc, c’est la production. Monster Truck a décidé de faire quelques infidélités à son producteur Erik Ratz, pour aller chafouinner avec un certain Dan Weller qui a montré tout son talent auprès de groupes tels que Enter Shikari, Young Guns et Rise To Remain. Une vraie prise de risque pour les canadiens qui ont fait appel à un monsieur plutôt étranger sur le terrain du hard rock et du stoner. Au final, les Monster Truck ont fait le choix de s’éloigner de leur son vintage pour aller vers quelque chose de plus lourd, plus moderne et plus mastoque. Même si les influences 70’s ne sont plus aussi évidentes dans leurs nouveaux morceaux, Monster Truck sont de “vrais rockers” et nous délivre des compositions hard rock, bluesy et stoner burnées et accrocheuses! Rien que le titre d’intro nous met d’accord… L’éponyme “True Rockers” en featuring avec le grand Dee Snider de Twisted Sister fait figure de messe rock’n roll, un discours, voir une vraie belle lettre d’amour à cette musique qui nous fait tant vibrer. Entre le bluesy “Devil Don’t Care” à la ZZ Top, “Being Cool Is Over” et “Young City Hearts” à la Queens Of The Stones Age, les claviers de “Denim Danger” (qui nous font dire que leurs dates avec Deep Purple ont eu leur petit effet) et un finish tout en beauté avec la ballade “The Howling” et un solo guitare / harmonica captivant, le groupe nous balance toutes ce qu’ils ont en stock et sans retenue… en vrai on ne sait plus où donner de la tête tellement cet album regorge de pépites !

Une seule envie, le réécouter en boucle… et ce pendant longtemps ! Cet album sera à coup sur l’un des meilleurs de l’année voire même de la décennie. Vous l’aurez compris, c’est un énorme coup de foudre du côté de Rstlss et la première fois que l’on accorde la note maximum de 5 étoiles ! Un sens faute pour Monster Truck avec cet opus qui propulsera le groupe bien loin on l’espère, encore plus haut que son prédécesseur “Sittin’ Heavy” qui les avait déjà mené sur les traces d’une belle carrière.