Histoire de finir l’année sur une bonne note, nos amis de Prong se sont fait un petit kiffe qui ravira les fans à coup sur… la sortie d’un EP sur lequel le groupe dévoile deux nouveaux titres et nous ressorts trois lives d’une qualité assez bluffante. Alors non, nous n’allons pas nous exciter sur seulement cinq titres, mais on souligne quand même l’effort du groupe pour faire patienter d’ici la sortie de leur prochain album prévu pour 2020.

Avec plus de 30 ans de carrière et pas moins de 13 albums, Prong est une référence dans la scène metal indus. Malgré quelques déboires et une pause de quelques années (1997 – 2002), la bande de Tommy Victor (qui a vécu quelques modifications au cours des années, il est le seul membre d’origine aujourd’hui pour faire court) nous surprend encore notamment avec leur dernier opus “Zéro Days” sorti 2 ans auparavant et qui n’a pas eu le succès mérité. Prong c’est avant tout le titre “Snap Your Finger Snap Your Neck” sorti sur l’excellent “Cleansing” en 94… mais il serait dommage de limiter la carrière du groupe à cet unique disque.

La recette de Prong a évolué au fils des années avec un metal indus teinté de trash et autres influences punk hardcore, un son que l’on retrouve notamment dans les deux nouvelles compos de ce “Age Of Defiance”. L’Ep s’ouvre avec le titre éponyme, rien de vraiment surprenant dans ce morceau, Prong joue la carte de la valeur sûre avec un morceau bourré d’énergie et de gimmicks metal. La rythmique fait le job, la production est gonflée à bloc et donne envie de headbanger dans son salon tout comme “End Of Sanity” qui ferait presque penser à un titre de Sepultura. La suite, comme expliqué au-dessus, est un enchaînement de trois lives de très bonne qualité, le groupe ayant eu envie de mettre en avant les titres “Rude Awakening”, “Another Wordly Device” et “Cut Rate”, trois pépites que Prong nous avait offertes dans les 90’s et qui n’ont pas pris une ride.

Avec “Age Of Defiance”, Prong nous lance un petit clin d’œil montrant que la bête est toujours là et qu’elle nous prépare de belles choses pour 2020.