Chaque mois de septembre, quelques groupes reviennent à la Worthy Farm pour leur fête annuelle, organisée comme une activité de collecte de fonds pour remercier les résidents et les travailleurs des environs.

Ayant eu lieu vendredi soir (6 septembre), Wolf Alice était déjà confirmé à l’affiche, de même que Sam Richardson & The Renegades et Pattern Pusher.

Comme le rapporte le NME, on a alors appris que le «grand grand groupe » qui s’est reformé pour être la tête d’affiche de l’événement, et dont parlait le mois dernier Michael Eavis, l’organisateur de Glastonbury, n’est nul autre que Supergrass, les créateurs du mythique «Alright».

Jouant ensemble pour la première fois en 10 ans, la performance de vendredi soir a eu lieu près de 25 ans après la sortie de leur premier album “I Should Coco”.

La nouvelle a été révélée après que le chanteur Gaz Coombes ait teasé les fans avec un clip vidéo de ce qui ressemblait à une répétition du groupe, le tout avec le hashtag : #Supergrass2020

View this post on Instagram

#Supergrass2020

A post shared by Gaz Coombes (@gaz_coombes) on

Après avoir mis leurs fans en ébullition tout le weekend, Supergrass a annoncé aujourd’hui une tournée européenne, au Royaume-Uni ainsi que des dates aux Etats-Unis début 2020.

La tournée, qui célèbrera les 25 ans de leur album “I Should Coco” commencera tout simplement par le Casino de Paris le 4 février. Une prévente sera disponible jeudi 12 septembre : https://www.livenation.fr/artist/supergrass-tickets

Cerise sur le gâteau, et toujours dans l’optique de cette “réunion anniversaire” le groupe sortira le coffret “Supergrass: The Strange Ones 1994-2008” le 24 janvier prochain.

Une seule chose à dire : #Supergrass2020  !!