«Patience» est la toute première chanson publiée par Tame Impala depuis leur album “Currents” en 2015.

Comme le note le NME, peu de gens s’attendaient à ce que Kevin Parker se “transforme” en Barry White, mais mélangeant musique disco des années soixante-dix et un groove percutant (“Love’s Theme” de White’s Love Unlimited Orchestra vient facilement à l’esprit) “Patience” trouve son propre tempo pour exprimer à sa manière le chagrin et la douleur; il donne une tournure enjouée et dansante à la pop psychédélique du groupe de Perth.

Malgré les influences vintage – on y trouve des traces de The Temptations, Todd Rundgren, The Trammps, et même de légères influences d’ABBA – les mélodies rampantes et le chant si caractéristiques du groupe sont toujours là. La production cristalline de Parker l’entraîne dans le 21ème siècle, et de fait les lueurs d’une boule disco jetant lentement ses reflets diamant sur une piste de danse ont rarement semblé aussi délicieuses.

Tame Impala sera la tête d’affiche du 2ème soir du Coachella festival

View this post on Instagram

New year. New shows. New sounds.

A post shared by Tame Impala (@tame__impala) on