Les rockers de Las Vegas sont occupés à mettre les touches finales à «Imploding The Mirage», le successeur de «Wonderful, Wonderful» sorti en 2017.

Brandon Flowers, le chanteur, a déclaré que le groupe avait capturé le son de “ Manchester and Bruce Springsteen ” sur leur dernier album.

View this post on Instagram

As easy as 1 2 3.

A post shared by The Killers (@thekillers) on

Comme le rapporte le NME, après avoir déjà partagé une série de titres potentiels, Flowers a confirmé que le disque comportera une chanson intitulée «Dying Breed» – qu’il décrit comme représentant le son du groupe sur une durée de 15 ans.

« C’est en quelque sorte comme une capture de Manchester et Bruce Springsteen, je pense que c’est là que nous sommes à notre meilleur, quand nous sommes capables de prendre ces différents éléments et de les faire fonctionner ensemble », a-t-il déclaré à Q.

La chanson-titre, quant à elle, les voit utiliser les « sensibilités classiques » de The Kinks.

« Il y a un peu de cette légèreté [à la Ray Davies] », a-t-il expliqué.

Et de conclure : « Cela ressemble fort à une configuration parfaite pour l’album. »

Depuis qu’il a annoncé ‘Imploding The Mirage’ en octobre, le groupe a également confirmé ses apparitions au Mad Cool Festival et au Bilbao BBK Live.

The Killers vient également d’annoncer une date en France et sera le 7 juillet à la Seine Musicale à Paris.

ANNONCE / Somebody Told Me… que le retour de The Killers en France était imminent ! Rendez-vous le 7 juillet 2020 à La…

Publiée par Live Nation France sur Mardi 11 février 2020