Les rockeurs américano-danois VOLBEAT ont quitté la scène lors des premières minutes de leur concert à Belfast, en Irlande du Nord, jeudi 2 octobre.

Le chanteur Michael Poulsen et ses compagnons de groupe auraient tenté à deux reprises – à dix minutes d’intervalle – de jouer le dernier single de VOLBEAT, “Pelvis On Fire”, avant de quitter la scène, laissant les fans du Ulster Hall confus. Il a ensuite été annoncé que la représentation était annulée.

VOLBEAT a publié sur les médias sociaux une déclaration dans laquelle le groupe s’excusait pour l’annulation. Ils ont écrit: “Comme beaucoup d’entre vous le savent, Michael a des problèmes de gorge et nous avons rencontré de nombreux problèmes techniques sur scène qui ont empêché le groupe de s’entendre jouer. Bien qu’il ait presque complètement retrouvé sa voix à ce stade, il a été décidé que s’il avait continué à jouer le concert dans ces conditions il aurait risqué de perdre de nouveau sa voix complètement et d’être obligé d’annuler encore plus de concerts. Nous sommes extrêmement déçus de n’avoir pas pu jouer pour vous ce soir, mais nous serons de retour et reprogrammerons une date dès que possible. “

Comme le rapporte blabbermouth.net, tout le monde n’a pas bien compris pourquoi le concert avait été annulé. Un certain nombre de fans se sont demandés comment les groupes BARONESS et DANKO JONES avaient eux apparemment été en mesure de résoudre les problèmes techniques.

Le mois dernier, VOLBEAT avait été contraint de reporter son concert à Bristol, au Royaume-Uni, pour cause de maladie.

Le groupe est en tournée pour soutenir son septième album, “Rewind, Replay, Rebound”, qui est sorti le 2 août via Republic Records.