« White Hot », une nouvelle chanson solo du chanteur / guitariste d’ALICE IN CHAINS, William DuVall, est tirée du premier album solo de DuVall, « One Alone », qui est sorti ce vendredi 4 octobre via DVL Recordings.

Dans une interview avec Antihero Magazine, où on lui a demandé s’il avait encore des espoirs, des rêves et des ambitions, DuVall a répondu: « Oh oui. Je viens tout juste de commencer. Ouais, j’ai totalement l’impression de n’avoir rien fait. En même temps, oui, j’en suis fier, je suis fier de cet album. Mais mon sentiment est que j’ai à peine touché tout cela du doigt, juste en surface ».

« Et c’est pourquoi c’est si important de sortir cet album et de le faire vivre », a-t-il poursuivi. « Et c’est l’une des raisons pour lesquelles je voulais que cet album, » One Alone « , soit si épuré, vous savez, c’est juste une voix, une guitare, parce que … en fait, nous le voyons comme une réaction à tous les album de rock que j’ai fait au cours des 20 dernières années. Oubliez le punk hardcore, et même ces 20 dernières années, le genre de disques rock que j’ai créés, vous savez, il était temps de faire quelque chose de différent. Et c’était à peu près aussi différent que je pouvais l’être tout en étant totalement autonome. C’est comme, ok, réduisons-le à une seule voix, une seule guitare. Et en même temps, c’est un peu comme un excellent point de départ pour ce qui, je l’espère, sera plus de disques sous mon propre nom, qui pourront ensuite incorporer plus de types de sons pour lesquels je suis peut-être mieux connu. Vous savez, retourner à un son électrique, au rock n roll, à tout ça quoi … Vous savez, la version dynamique du rock and roll électrique que j’aime beaucoup. Mais c’est un bon début pour tout ce qui pourrait venir dans le futur « .

Selon DuVall, « One Alone » le voit s’ouvrir beaucoup plus émotionnellement et partager des choses qu’il n’avait jamais partagées auparavant par le biais de chansons. « C’est comme si tu pouvais voir ça comme un nettoyage émotionnel et musical au feu, tu sais?. C’est un peu comme quand on doit brûler la terre pour que le sol puisse se renouveler, ce genre de chose. C’est comme si on ressentait un peu ce sentiment, ouais, on veut être vraiment crus. Et ça en fait, c’est un peu comme si tous les paris étaient ouverts à présent. C’est comme: « D’accord, ce gars-là peut… Il est susceptible de nous surprendre avec n’importe quoi » Vous savez? Et nous aurons toujours cet album, cet album de « One Alone », comme une sorte de point de départ, vous savez, une sorte de base pour revenir en arrière et dire, comme: «OK, ouais, si vous voulez une description plus précise de la personnalité de cette personne, revenez à cet enregistrement. ‘ Et ça y est… C’est une manière très très audacieuse de me présenter … ou peut-être de me présenter à nouveau aux personnes qui connaissent ALICE, et j’espère que cela sera aussi une porte vers mon histoire, pour que les gens puissent revenir en arrière et s’intéresser à des albums de COMES WITH THE FALL et tous les trucs précédents, et dire: «Oh wow, okay, » vous savez? Parce que les gens découvrent ce truc tout le temps de toute façon. Mais cela ne fait que mettre les projecteurs dessus « Oh, il a quelque chose de nouveau à venir » … Cela mène naturellement à des discussions sur mon histoire et j’espère que ce sera une bonne façon pour les gens d’entrer dans mon monde et de voir cela par eux-mêmes. « 

Comme le rappelle blabbermouth.net, avant de rejoindre ALICE IN CHAINS en 2006, DuVall était membre des groupes de rock punk AWARENESS VOID OF CHAOS, NEON CHRIST, BL’AST! et FINAL OFFERING. La longue histoire musicale de DuVall comprend également COMES WITH THE FALL et le travail en solo du guitariste d’ALICE IN CHAINS Jerry Cantrell.

DuVall est bien entendu le chanteur d’ALICE IN CHAINS et figure naturellement sur les trois derniers albums du groupe : « Black Gives Way To Blue » sorti en 2009, « The Devil Put Dinosaurs Here » sorti en 2013 et « Rainier Fog » sorti en 2018.