Dan Flint de You Me At Six a décidé de montrer “ce qui le fait se sentir vivant” dans la nouvelle lyric video pour « MAKEMEFEELALIVE ».

Suite à la sortie du single le mois dernier, le groupe de Weybridge continue sur sa lancée (et nous met tous un peu mal à l’aise) avec son nouveau clip exaltant. Et c’est une bonne indication de ce qui est à venir, alors que le groupe se prépare pour la sortie de l’album numéro sept.

Au sujet de « MAKEMEFEELALIVE », le chanteur Josh Franceschi a expliqué : « Cette chanson parle d’avoir le contrôle, de le perdre pour finalement le récupérer ».

Et clairement cette vidéo résume un peu tout cela, – mais d’une manière plutôt … radicale …

https://www.youtube.com/watch?v=UXfe5iWEX7Q

En février, Josh avait révélé que la nouvelle musique de You Me At Six partageait beaucoup de points communs avec leur troisième album, « Sinners Never Sleep », sorti en 2011.

« Ce disque est probablement le plus lourd que nous ayons fait depuis Sinners – les morceaux qu’on a écrits forment l’album le plus rock que nous ayons eu depuis très, très longtemps », a-t-il déclaré. «…En gros, quand [le disque] sera prêt, il sortira. Nous travaillons toujours dans ce sens. Mais tout va bien de notre côté ! »

Interrogé sur le calendrier et si l’album arrivera avant la fin de l’année, Josh a répondu : « A cent pour cent. De toute façon, nous aurions probablement sorti de la musique au printemps en termes de chansons, sans Our House. Il y a des choses qui semblent prêtes et il y a des choses qui semblent bonnes. Mais je ne sais pas si nous avons tout à fait terminé l’album. Je n’en ai pas l’impression ».

 « Il y a toujours cette chose insaisissable que les gens dans les groupes recherchent, qui est leur chef-d’œuvre », a-t-il poursuivi. « Parfois, vous ne savez pas si vous avez réussi ou pas jusqu’à ce que des années plus tard, quelqu’un vous dise : ‘Ouais, c’était génial.’ Ou alors pas seulement une personne, mais genre une groupe énorme de personnes se disent : « C’était putain d’incroyable», et là c’est louangé pendant des années et des années. Mais je n’ai pas l’impression que nous en soyons là. Aucun de nous ne le pense. Je pense donc que nous cherchons toujours à atteindre cet objectif ».