LA NOUVEAUTÉ ROCK FRANÇAISE #46 – Tardis « Video Nasties »

0
LA NOUVEAUTÉ ROCK FRANÇAISE #46 – Tardis « Video Nasties »
la-nouveaute-rock-francaise-rstlss - Visuel Podcast

LA NOUVEAUTÉ ROCK FRANÇAISE, c’est tous les vendredis à 19h avec Chris sur RSTLSS Radio. N’oubliez pas de vous abonner au podcast disponible sur DeezerSpotify, Google Podcast & Amazon Music pour nous soutenir.

VIDEO NASTIES – TARDIS – Titre issu de l’album Never Grow Up sorti le 29.10.21. 

TARDIS Indie RocK With Heart.

TARDIS quel groupe ! Quel album ! un des meilleurs de cette fin d’année ! Une pure découverte !

Ce groupe porte bien son nom TARDIS que les fans de la série Docteur Who traduiront par Time And Relative Dimension In Space (Temps A Relativité Dimensionnelle Inter Spatiale).

Et dans cette chronique l’Intersidéral ne nous fait pas peur ! C’est le tapis rouge qui nous mène à la Dimension Alternativ’ de RSTLSS le Hall Of Fame de Notre Belle Scène RocK Française.

Côté Bio : 

Les TARDIS c’est un groupe qui s’est composé en 2016 et qui a gardé la même formation depuis son origine. Le groupe est situé à Nancy et accompagné, sur le dernier album, par le Label français Les Disques de la Face Cachée (toujours cette ambiance intersidérale) situé à Metz. Les TARDIS c’est un quatuor composé de Ben au chant et à la guitare, au clavier et au ukulélé, de Julie, à la basse, au chant selon les titres, aux back vocals et à la pédale de Fuzz , de Vincent à la guitare et d’Anthony à la batterie.

Certains des membres ont appartenu à d’autres projets auparavant. Ben était dans le groupe SLIVER (hardcore belge) avec 250 concerts à leur actif à travers 12 pays européens, un peu d’expérience Mister Ben quand même, mais aussi le groupe SONIC NIGHTMARE. Anthony a joué avec VICTIS et Julie avec BRAINWASHED. 

Côté Concert…

Concerts passés :

  • Septembre 2017 : à Festuc au Festival de Tucquegnieux en Meurthe et Moselle. 
  • Octobre 2017 : à l’Elastic Bar à Strasbourg. 
  • Novembre 2017 : Irish Pub à Nancy release party de leur 1er album MACHINES ARE TALKING BEHIND YOUR BACK. 
  • Mars 2018 : The Riveter à Nancy aux côtés de STONE DEAF (Américain du Colorado – Stoner).
  • Mai 2018 : Festival Les Aralunaires à Arlon en Belgique. 
  • Septembre 2018 : The Riveter à Nancy aux côtés de DAZED et BENZODIAZEPINE. 
  • Novembre 2018 : A La Colline à Nancy. 
  • Février 2019 : A l’Entrepôt à Arlon en Belgique aux côtés de BLISS OUT (Grunge Belge) et de ATUM NOPHI. 
  • Octobre 2019 : Institut Européen Du Cinéma et de l’Audiovisuel à Nancy. 

Concert à venir : 

  • Ce soir ils seront à Metz aux Trinitaires à l’occasion du Derby Grand Est un événement et une soirée de concert organisés conjointement par les Labels October Tone et Les Disques de la face Cachée, dans le cadre du Graburge Tour avec les groupes PAUWELS et IPPON (fuzz électronique).

Côté Discographie et Actu…

Discographie : 

  • Un 1er album sorti en novembre 2017 sous le nom de MACHINES ARE TALKING BEHIND YOUR BACK. 
  • En 2018 : EP THE COVER : deux pistes, deux covers, Down By The Water de PJ HARVEY (belle cover, très vibrante) avec une version ludo-électro que l’on retrouvera en influence plus tard dans les compositions du groupe, I Believe In Miracles des RAMONES.

Actu :

  • Le 29.09.21 sorti du titre French Movies Are Cinematic Guano en session live clippé.
  • Le 13.10.21 sorti du clip 1986 Atomic Kids 1ère piste du nouvel et 2ème album NEVER GROW UP sorti le 29.10.21.

NEVER GROW UP, c’est un album culte, qui vient à son tour embellir notre Belle Scène RocK Française et s’inscrire dans l’Anthologie du RocK Français. 

Cet album est fort en émotion, sensible, pétri d’amour, il est posé, beignée dans une jeunesse revendiquée, fait d’un RocK arrondi à ses angles comme les oreilles des Nounours qui illustrent la très belle pochette de l’album. Il est doux, fragile, réaliste, composé avec un talent évident.

Never Grow Up est une source de jeunesse intarissable, car Forever Young ! 

12 pistes !

1986 Atomic Kids, un titre très énergique et non pas énergétique ! Le clip reprend les images de la ville de Prypriat en Ukraine 3 ans avant le drame de Tchernobyl. Ce titre est une très belle entrée matière, une matière qui nous veut du bien, le RocK, un rhythm’ redoutable, un fuzz redoutable, pour ma part il me fait penser aux côtes pulse de THE DATSUNS, mais on trouvera aussi beaucoup de points de ressemblance avec THE BLACK KEYS, mais aussi THE SAPPHICS groupe français qui fut et n’est plus. Ce titre est très bon notamment avec la voix de Julie en back vocals, et la voix de Ben peut faire aussi penser à celle de Kelly Jones de STEREOPHONICS. 

No Alibi est un titre fabuleux, il met la pêche, il est un saupoudré de bonne humeur rock,  acidulé, il aurait pu être dans le casting idéal des bandes sons du film Big, c’est un titre ludique, jeune, les sonorités sont variées, ukulélé, synthé, c’est électro-pop-rock mais il est foisonnant d’émotions, il en met plein les yeux, il colore la journée, à conseiller en musique de réveil matin. Une réussite totale.

Mad Men In Boxes …le titre qui te cueille, te touche, t’émeut, une crème alternativ’, un concentré sucré comme les tubes Nestlé de notre jeunesse. En fait ce titre est très proche du titre 1979  des SMASHING PUMPKINS, on pourrait même le concevoir comme un hommage. Je dirai qu’il s’impose comme une suite où TARDIS nous donne la chance de conserver notre insouciance et notre jeunesse. Ce titre est fabuleux, très certainement parce qu’il est interprété à deux voix. Ce titre est une véritable pépite, c’est un hymne RocK.

 At The Arcade …un titre imprégné de mélancolie, guitares légères, synthés, une mélodie qui se joue sur un fond sonore digne des bornes arcades, cela nous ramène à une jeunesse amusée qui touche à sa fin de partie (game). Cette composition emprunte des sons proches de ceux de TAPPEWORMS notamment dans la douceur du synthé, le chant nous entraine plutôt dans une ambiance folks proche de l’univers de THE LUMINEERS c’est doux, ce n’est pas du Cajoline, mais bien du TARDIS, et c’est encore une fois très bon.

Isolation Tank : encore un très bon titre, très enveloppant, très planant, une superbe composition qui semble flirter avec le titre de Robbie Williams, Angel. C’est un Love Song.

Frames Per Second : un titre très bien cadencé, un début à la THE BLACK KEYS, puis des envolées à la SUPERBUS du temps Pop’n’ Gum, avec un côté Avril Lavigne très American College, je trouve, c’est un titre vitaminé avec un refrain imparable, qui va faire chanter autant que pogoter…

Ragle Gumm : encore une partition originale, une petite synthèse d’autres titres de cet album, on retrouve l’ambiance de Frames Per Second et At The Aracade, les variations de rhythm’ donnent un charme fou à ce titre, dans ces phases douces, c’est une balade, dans ces phases accélérées c’est un rock sans concession, typique du son des années 90’s, l’insouciance et la liberté se chantent et se dansent…

Joe Button & The Factory, autre titre intéressant, qui nous prépare au titre French Movies Are Cinematic qui est le titre le plus explosif de l’album, un rhythm’ endiablé digne des standards de BLUR on pensera notamment à SONG 2. 

Igniatus un titre au profil instrumental qui semble plus expérimental voire métallique que les autres titres, il y a un son new wave dans ce titre, légèrement U2, évidemment STEREOPHONICS, …il fait penser aussi au titre Automatic de THE MONSTER par certains moments…

New Gods, new stygmata, c’est un titre chamallow, très moelleux dans son amorce on trouvera des ondes communes à la douceur des WHICO SKYLA de leur 1er EP MANY WAYS, mais aussi de WEEZER, puis c’est la luminosité et le côté étincelant de cette composition qui s’imposent avec ce lyrisme mêlant la voix de Ben qui nous la joue avec une douceur remarquable, et cela va crescendo, la délicatesse de la voix de Julie rejoint celle de Ben, l’orchestration fait le reste pour rivaliser sans rougir avec les PIXIES. 

La magie de TARDIS à travers cette perle de titre : VIDEO NASTIES. 

Video Nasties : encore un titre magique, un titre emblématique entre autres du talent de la composition de ce quatuor. C’est un titre mélodieux, une ode à la douceur, d’une extrême finesse quand c’est fait comme ça c’est magnifique. C’est de la dentelle Alternativ’, il monte crescendo, la voix de Ben rejoint celle de Julie. Une ambiance folk, balade, un soft rock à la PIXIES. C’est très beau, adorable, une perle de composition, chapeau bas….

VIDEO NASTIES – TARDIS – Titre issu de l’album Never Grow Up sorti le 29.10.21. 

Bonne Ecoute A Toutes Et Tous. Chris.

La Nouveauté Rock Française RSTLSS
La Nouveauté Rock Française RSTLSS
LA NOUVEAUTÉ ROCK FRANÇAISE #46 - Tardis "Video Nasties"
/