Épisode 3 : Audrey No – Découverte des paysages sonores polyvalents du quintette de Séoul.

Dans ce troisième épisode de la troisième saison, nous partons en voyage en Corée du Sud avec un groupe que j’ai eu le plaisir de rencontrer l’année dernière. Je parle bien sûr du quintette éclectique connu sous le nom d’Audrey No, basé à Séoul.

Audrey No a débuté initialement en 2018 en tant que projet parallèle avec le guitariste et producteur Ha Yangsu. Cette entreprise a ouvert la voie à Ha Yangsu pour entrer en contact avec le reste du groupe : la bassiste Park Yeongshin, le batteur Sohn Gyeongho et le claviériste Kim Myeongwan.

Au fil des ans, Audrey No a sorti huit singles, aboutissant à la naissance de l’EP dont nous discutons aujourd’hui. Cet EP est une offre multifacette qui offre un aperçu complet de leur talent et des différents styles musicaux qu’ils aiment explorer.

Selon Jay Marie, l’EP nous permet d’explorer des thèmes tels que la nature destructrice du désir, les connexions et la résilience.

Maintenant, écoutons ensemble « White Coat« , le premier single d’Audrey No, ici dans « L’ACTUALITE ROCK D’ASIE » et bien sûr sur RSTLSS.


N’hésitez pas à vous abonner au podcast pour soutenir le rock !

C’était Audrey No avec leur titre « White Coat« , extrait de l’EP intitulé « Somewhere You Can See Me« . L’EP est sorti le 18 août et je dois dire que j’ai apprécié chaque instant. Leur musique est susceptible de résonner avec les amateurs de folk, d’indie-rock et de pop-rock. Ils ont la polyvalence pour créer des morceaux rock énergiques comme « White Coat » et des ballades émouvantes comme « Plant Me« , le troisième morceau de l’EP.

« Plant Me » aborde principalement les masques que les gens portent pour dissimuler leur vraie nature. Pour Jay Marie, cela a servi de débouché thérapeutique, lui permettant de traiter et de digérer le manque de responsabilité de personnes auxquelles elle tenait mais qui l’avaient blessée. Elle espère qu’ils écoutent la chanson et réfléchissent à leurs actions pour un mieux.

Ce qui est particulièrement intrigant à propos de ce morceau, selon Ha Yangsu, qui est à la fois producteur et guitariste, c’est qu’il a été conçu en pensant à une performance live. Il a une qualité brute et légèrement non polie, semblable à une séance de répétition, reflétant parfaitement les émotions inscrites dans la chanson.

Avec les chants envoûtants de Jay Marie, les auditeurs sont transportés dans un champ de blé pittoresque, le soleil se couchant, absorbant toute la vitamine D du soleil. Vous pouvez deviner que j’ai passé l’été à Paris, n’est-ce pas ? Ah, eh bien…

Cet EP a indéniablement gagné sa place dans ma liste de favoris actuels. Dès ma première écoute du troisième morceau, « Plant Me« , j’ai ressenti des frissons. Du point de vue vocal, c’est vraiment remarquable, mais ne sous-estimez pas l’habileté instrumentale. Je n’en dirai pas plus ; je vous laisse avec cela.

Alors, faites-vous plaisir et découvrez ce magnifique EP ainsi que l’ensemble de la discographie d’Audrey No. Suivez-les sur Instagram et écoutez leur musique, disponible sur toutes les principales plateformes.

À la prochaine, les amis ! Annyeong.

ENGLISH VERSION.

Episode 3: Audrey No – Unveiling the Multifaceted Soundscapes of Seoul’s Quintet

In this third episode of the third season, we’re taking a journey to South Korea with a group I had the pleasure of meeting last year. I’m referring, of course, to the eclectic quintet known as Audrey No, based in Seoul.

Audrey No initially started as a side project in 2018 with guitarist and producer Ha Yangsu. This endeavor paved the way for Ha Yangsu to connect with the rest of the band: bassist Park Yeongshin, drummer Sohn Gyeongho, and keyboardist Kim Myeongwan.

Over the years, Audrey No has released eight singles, leading up to the birth of the EP we’re discussing today. This EP is a multifaceted offering that provides a comprehensive glimpse into their talent and the various musical styles they love to explore.

According to Jay Marie, the EP allows us to delve into themes such as the destructive nature of desire, connections, and resilience.

Now, let’s listen together to « White Coat » Audrey No‘s debut single, here on « L’ACTUALITE ROCK D’ASIE » and, of course, on RSTLSS.

That was Audrey No with their track « White Coat » taken from the EP titled « Somewhere You Can See Me. » The EP was released on August 18th, and I must say, I enjoyed every bit of it. Their music is likely to resonate with folk, indie-rock, and pop-rock enthusiasts. They have the versatility to craft energetic rock tunes like « White Coat » and soul-stirring ballads such as « Plant Me, » the third track on the EP.

« Plant Me » primarily touches upon the masks people wear to conceal their true selves. For Jay Marie, it served as a therapeutic outlet, enabling her to process and digest the lack of accountability from people she cared about but who had wronged her. She hopes they listen to the song and reflect on their actions for the better.

What’s particularly intriguing about this track, according to Ha Yangsu, who serves as both the producer and guitarist, is that it was envisioned with a live performance in mind. It carries a raw and slightly unpolished quality, akin to a practice session, perfectly mirroring the emotions embedded in the song.

With Jay Marie‘s enchanting vocals, listeners are transported to a picturesque field of wheat, with the sun setting, soaking in all the vitamin D from the sun. Can you tell I stayed in Paris this summer? Ah, well…

This EP has undoubtedly earned a spot in my current favorites list. Upon my first listen to the third track, « Plant Me, » I experienced chills. Vocally, it’s truly remarkable, but don’t underestimate the instrumental prowess. I won’t say more; I’ll leave you with that.

So, do yourself a favor and check out this magnificent EP and Audrey No‘s entire discography. Follow them on Instagram and stream their music, available on all major platforms.

Until next time, guys! Annyeong.

Previous articleCorey Taylor est un babtou fragile
Next articleGREEN PLANET – WONDERFLU titre issu de leur dernier EP GREEN PLANET