Il y a parfois des concerts, où on est fatigué. On est fan du groupe, mais on a passé une semaine de merde… Puis parfois les groupes sont un peu relou, à nous faire sauter en l’air toutes les 5 minutes, à nous demander de faire des circle pit où de nous accroupir pour nous demander de tous sauter en l’air d’un coup quand le refrain éclate…

Quand t’es dans un groupe, la vie de tournée fait que tu t’emmerdes la journée en attendant le concert du soir, et là, tu débordes d’énergie pendant 1h30. Mais les groupes oublient parfois que le public a une journée de boulot dans les pattes quand ils assistent à un concert.

Une étude datant de 2022, a montré que le public metal vieillit. Il a en moyenne 39 ans. Et à 40 piges, c’est pas comme à 20. On commence à avoir mal aux genoux et au dos.

Du coup, si on prend pas tous ça en considération, on se retrouve parfois comme le groupe de deathcore australien Alpha Wolf, à se taper un bon gros bide. Le groupe a tenté de lancer un Wall Of Death alors qu’il se produisait à l’Appalachian Wireless Arena de Pikeville, le 11 septembre. Alors que les fans dans le public prenaient position pour déclencher un carnage dans la fosse, la foule a réussi à rater collectivement son signal.

CHEH !

Au moins le groupe l’a pris avec humour.